henrichaumont@skynet.be            0479 123 347           Place du monument,4  6997 Mormont-Erezée


 

Liberté de l’artisan

 

L’architecture s’élabore sans prescriptions dans le cadre d’une exigence centrale, celle de l’exploration artistique sans préjugés et dans un détachement le plus prononcé possible par rapport aux courants stylistiques ou idéologiques.

Le projet d’architecture est une puissance synthétique, il fait agir sans préséance la pensée, l’intuition, l’imagination, la sensibilité, la rigueur de la précision, le savoir-faire technique.

Il n’y a pas d’un côté l’instinct qui serait au départ de toute production artistique et ensuite canalisé rationnellement vers un produit fini ou une seule analyse pointue à l’origine du projet qui devrait immanquablement se nourrir d’un regard spontané. Dans tous les cas la forme serait désincarnée soit dans une rigueur pragmatique ou dans un épuisement formaliste.

Nous agissons tout entier, non fragmenté. Le projet est une action globale et volontaire par lequel l’architecte fait part de ses facultés de proposition.

Un cheminement se dessine et met progressivement en évidence une démarche personnelle, une liberté d’approche et une sincérité accrue.

 

 

S’opère alors tout au long de ces années une recherche continue et approfondie en grande dimension: celle des constructeurs.

 

 

La forme vivante

 

La composition de l’espace s’appuie sur différentes impulsions, variées et nombreuses: une relation particulièrement riche avec le maître de l’ouvrage ,la connaissance approfondie d’un programme, l’attirance pour une matière, le désir particulier d’une structure, une intuition d’espace, un souvenir de fragment de nature,la lecture inattendue  du projet à travers le trait spontané, le rapport physique à l’espace.

Le projet existe surtout au delà de la réponse simplement adéquate  aux contingences matérielles et objectives.

Le travail approfondi- par le trait - sur la forme et son caractère conduit le dessinateur là où il ne soupçonnait pas nécessairement se rendre.

Le projet d’architecture est une transcription sentimentale, une manifestation de ce qui retient son souffle, de ce qui s’est fondu dans les relations spatiales complexes, les surfaces et volumes qui commencent à s’exprimer sous le trait.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now